.
 
     

 | 
 

 La schizophrnie

         





: 388
: 14/02/2013
: 24

: La schizophrnie    24, 2013 1:17 pm

La schizophrnie est une maladie mentale se dveloppant gnralement au dbut de la vie adulte. Elle est caractrise par des difficults partager une interprtation du rel avec les autres, ce qui entraine des comportements et des discours bizarres, parfois dlirants.

Le terme de schizophrnie provient du grec σχίζειν (schizein), signifiant fractionnement, et φρήν (phrn), dsignant lesprit. Il doit tre compris au sens de fractionnement de l'esprit avec le rel et non pas comme une dissociation de l'esprit en plusieurs parties. Ainsi, la schizophrnie ne doit pas tre confondue avec le phnomne de personnalits multiples, qui concerne les troubles dissociatifs de l'identit. L'amalgame est pourtant courant, et le terme schizophrnie (ou ses drivs) est souvent utilis tort, notamment dans la presse ou le cinma, pour dsigner une entit aux facettes multiples ou antagonistes ou un tiraillement entre des propos contradictoires.

Les facteurs connus pour tre lis au dveloppement d'une schizophrnie sont multiples : d'ordre gntique, environnemental, psychologique, neurobiologique et encore social. Ils sont cependant encore largement incompris. Le mcanisme de la pathologie est lui aussi incompltement compris.

Au dpart, elle se manifeste principalement par un sentiment d'tranget, une bizarrerie, des intrts tranges, sotriques, voire un sentiment de perscution. Ceci aboutit au dveloppement d'un dlire paranode. On retrouve une dsorganisation de la pense et du discours. Dans 20 30% des cas, la personne peut avoir des hallucinations, surtout auditives. Ces voix imaginaires (souvent les mmes), parlent au malade pour commenter ses actes et ses choix. La schizophrnie engendre aussi des dysfonctionnements cognitifs, sociaux et comportementaux qui voluent avec des phases aigus, et des phases quasi asymptomatiques1.

Le diagnostic se fonde sur l'observation du comportement et sur les symptmes rapports par le patient. Il n'y a pas ce jour d'examen complmentaire qui permet d'affirmer le diagnostic. Les nombreuses combinaisons de symptmes observs chez les personnes vivant avec une schizophrnie ont ouvert un dbat pour savoir si ce diagnostic reprsentait une seule et mme maladie ou plusieurs syndromes distincts. La priode diagnostique permet aussi d'liminer d'autres pathologies neurologiques et psychiatriques.

Cette pathologie peut voluer favorablement dans un dlai plus ou moins long. Cependant, les patients atteints de schizophrnie souffrent souvent d'autres maladies psychiatriques : dpression, troubles anxieux, addictions (50 % des cas environ). L'esprance de vie des personnes touches est ainsi estime infrieure de 12 15 ans l'esprance de vie moyenne, cause du risque plus lev de problmes de sant (li la pathologie et/ou son traitement) et d'un plus fort taux de suicide (environ 5 %)2,3,4.

La schizophrnie a une prvalence globale d'environ 0,3-0,7 %5,6.

La schizophrnie est couramment traite par la prise de neuroleptiques. Ces mdicaments agissent sur les rcepteurs de la dopamine et parfois de la srotonine. La psychothrapie et la rhabilitation sociale font galement partie de la prise en charge et est accompagne d'une rinsertion sociale et professionnelle du patient. Dans les cas les plus svres lorsque l'individu prsente un risque pour lui-mme ou pour les autres , une hospitalisation sans consentement peut tre ncessaire. De nos jours les hospitalisations sont moins longues et moins frquentes qu'elles l'taient auparavant7. Cependant, seule une petite minorit de personnes souffrant de troubles mentaux adopte un comportement dangereux pour les autres.

Bien plus souvent, ce sont les patients qui sont les victimes, de leur fait ou de celui dautrui ou de la socit (discrimination cause de la maladie et/ou des complications du traitement, difficults de logement, prcarit conomique, isolement, dsengagement des aides sociales, etc.)8. Dans certains cas, afin de compenser les difficults lies la maladie mme traite dans l'insertion sociale ou professionnelle, il est possible la personne souffrant de schizophrnie de bnficier d'une reconnaissance du handicap : on parle alors de handicap psychique

    
 
La schizophrnie
          
1 1

:
 ::   ::  -